(c) Cottenceau
agrandir l'imageagrandir l'image
(c) Cottenceau
(c) Cottenceau(c) Cottenceau(c) Cottenceau(c) Cottenceau

Cottenceau/ Rousset

Ecoutez un extrait sonore en relation avec ce travail en bas de page...

Les travaux de Geoffrey Cottenceau et Romain Rousset sont d’ingénieuses et authentiques mises en scènes photographiées. En s’inspirant de situations, de collaborations, de décalages, voire de non-sens, le duo s’invente des récits qu’il matérialise ensuite dans des constructions savamment assemblées. Dans certains cas, nous serions tentés d’y voir des taxidermies inachevées. Chaises, tables, matelas, draps, couvertures, coussins, sacs poubelle, tréteaux, planches, cartons et parfois les photographes eux-mêmes, en sont les matériaux de base. Ainsi, l’éléphant recomposé semble être sur le point de s’animer, la structure du Cervin empaillé est apparente, mais la montagne semble déjà réellement vivante. Ailleurs, des habits de créateurs servent à mettre en selle un bédouin, à faire poser un montagnard excentrique en héros à la fois génial et complètement ridicule, à présenter un bien nommé Bernhardo sur sa monture flamboyante, à sculpter les portraits d’Igor et de Jeannette ou encore de luxueux Molux. Plus loin, un Don Quichotte blessé (alias Bill) chevauche son éléphant. D’autres s’imagineront plutôt D’Artagnan de retour d’Inde. Dans la série La Bénichon (2006) qui illustre le menu pantagruélique de la fête traditionnelle fribourgeoise, un drôle de convive se retrouve goinfré (de coussins) et une étrange tablée à mille pattes intrigue le regard. Coccinelle ubuesque ou meringue revisitée ? Peu importe, ces photographies racontent bien plus d’une histoire et invitent autant à la divagation saugrenue qu’à la dissertation académique.


Manuela Lienhard

 

Geoffrey Cottenceau et Romain Rousset, tous deux nés en France en 1978, vivent et travaillent à Lausanne.
Photographes indépendants formés à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL), ils travaillent ensemble depuis 2004.
Ils collaborent notamment avec la revue allemande Mode Depesche consacrée à de jeunes stylistes (2004, 2005, 2006, 2008), ainsi qu’avec le fanzine zurichois Sonntagsfreuden (série La Bénichon, 2006).
En 2005 et 2007, ils sont lauréats du Concours fédéral de Design et exposent au MUDAC à Lausanne.

>>> www.gneborg.org

>>> TROUVER L'EXPOSITION SUR LE PLAN

Ecoutez un extrait sonore en relation avec ce travail... (bruitages)


Télécharger | MP3 31.58 MB
website by aquaverde